Accueil Un peu d' Histoire Luc Medan

postheadericon Luc

LUC MEDAN (son Parcours)

 Luc(1)

Luc MEDAN débute l’Aïkido en 1975 à Blanquefort dans la banlieue bordelaise sous la direction technique de Jean-Pierre TOULOUSE, un des pionniers de l’Aïkido en Aquitaine. Ce dernier, président de la ligue d’Aquitaine invite très régulièrement Jean-Marie CASTILLON, un des plus proches élèves de Maître TAMURA, pour diriger des stages.

Luc MEDAN participera assidument aux stages conduits par ces deux experts et obtient, en 1982, son Diplôme d’Etat.

Maître TAMURA appellera ses disciples à le suivre et le soutenir dans la création d’une fédération d’Aïkido indépendante du Judo (FFLAB), ce que fera Luc. Cet engagement lui vaudra d’être exclu des deux dojos de Judo où il enseignait l’aïkido.
Suite à cela, Luc créera avec ses élèves l’Aïkido Club Agenais et l’Aïkido Club Villeneuvois.

Au milieu des années 80, l’Aïkido commence à se déchirer pour des raisons de politique au niveau des organisations nationales. Cette situation qui déplait à Luc va le pousser à suivre d’autres enseignements. Il partira notamment à Marseille et à Bruxelles pour découvrir l’école de Maître TOHEI et participera aux stages dirigés par des experts de l’Aïkikai de Tokyo de passage en France.

En 1985, il rencontre Maître KANETSUKA. Luc est immédiatement séduit par ce shihan exceptionnel qui, bien que très gravement malade, dégage une énergie hors du commun. Son côté atypique, non formel mais extrêmement rigoureux, son extraordinaire souplesse et sa puissance engagent définitivement Luc à suivre son enseignement.
KanetsukaetLucmars07
 En 1992, sur invitation de Luc, Maître KANETSUKA dirige un premier stage de printemps à Agen.
Beaucoup d’organisation et de patience sont nécessaires lorsque l’on connaît KANETSUKA shihan !
Durant des années, Luc va chercher Maître KANETSUKA à l’aéroport, l’héberge chez lui, lui fait ses achats spécifiques : sa nourriture est essentiellement macrobiotique.

Chaque année, ces stages sont reconduits : soit à Agen, Villeneuve/Lot, Bordeaux.

Fort de cette réussite, Luc organise chaque année la « Aïkido French Summer School », dans les Pyrénées Centrales à Fos, sous la direction de Maître KANETSUKA (délégué de l’Aïkikaï de Tokyo pour la Grande-Bretagne).

Luc, le plus ancien élève français étudiant toujours avec Maître KANETSUKA, est aujourd’hui ceinture noire 5éme dan de l’Aïkikaï de Tokyo.
p1010026
 A ce jour, il a formé une quarantaine de ceintures noires tant à Agen qu’à Villeneuve sur Lot.