Accueil Historique

postheadericon Historique du club

HISTORIQUE DE L’AÏKIDO CLUB VILLENEUVOIS
 
L'aïkido est apparu dans le nord-est du département du Lot et Garonne en 1968 à Fumel où il se pratiquait à l’école Fuméloise Libossienne, association loi 1901. Il n’a été réellement développé qu’à partir de 1979 par Luc Médan : professeur actuel du club d’Agen et de Villeneuve sur Lot.

Cet art martial, encore peu connu en France, regroupe néanmoins une quarantaine de pratiquants qui suivent les cours de Luc Médan, jeune professeur, dans la salle municipale de la ville de Foulayronnes, déjà occupée par le club de judo qui accepte de la partager.
A cette époque l’aïkido était pratiqué au sein de la fédération de Judo ( F.F.J.D.A.). Par cette appartenance, le judo autorisait l’enseignement de l’aïkido dans la salle mise à sa disposition par la commune de Villeneuve sur Lot.
En 1982, l’aïkido se sépare de la F.F.D.J.A. avec la création de la Fédération Française Libre d’Aïkido et Budo ( F.F.L.A.B.), qui devient en 1983 la F.F.A.B.
Par la création de cette fédération, l’association est contrainte et forcée de quitter le dojo autorisé par le judo. C’est le club de lutte de Villeneuve sur Lot, qui permettra de continuer l’enseignement de l’aïkido, dans sa salle, toujours située au Stadium.
Par la suite, un local plus grand situé rue du Port de Gajac à Villeneuve sur Lot, proche du centre ville, est trouvé.
En septembre 1983 sont déposés à la sous-préfecture de Villeneuve sur Lot, les statuts de l’Aïkido Club Villeneuvois.
Les cours ont lieu 2 fois par semaine, les pratiquants nombreux, les cours intensifs. Luc Medan a un charisme qui fait de lui un professeur respecté et écouté. Il ne ménage pas ses élèves, se montre exigeant et parfois sévère avec ses hukés, en particulier avec les plus anciens qu’il sollicite souvent pour les démonstrations. C’est un grand professeur qui sait que l’aïkido est une discipline difficile qui demande beaucoup d’efforts et de constance. Le club où règne une bonne ambiance de personnes partageant la même passion, compte bientôt une centaine d’élèves.
Des nombreux stages sont organisés, certains sous la direction technique de Luc Médan, d’autres par des experts missionnés par la ligue d’Aquitaine d’aïkido.
Des passages de grades ont lieu régulièrement, des ceintures noires (shodan) sont décernées par la fédération. Ils sont la fierté du club et le témoignage du sérieux et de la qualité du travail effectué dans le dojo.
En 2007, s’ouvre le complexe sportif de la Myre Mory, situé avenue d’Agen à Villeneuve sur Lot.
Cette réalisation municipale a permis le regroupement de nombreuses associations sportives du villeneuvois en un seul lieu, où tout personne désirant pratiquer une activité sportive peut y trouver son centre d’intérêt.
Au mois de novembre 2007, l’Aïkido Club Villeneuvois décide de transférer son dojo au Complexe Sportif de la Myre Mory.
Les nouveaux bâtiments, dotés de dojos spacieux, pourvus de vestiaires et de douches, répondent à la réglementation en vigueur qui s’applique aux établissements sportifs recevant du public.
L’année 2009 marquera un tournant important dans la vie du club.
En effet, pour rester fidèle à sa ligne de conduite, défendue depuis sa création, l’assemblée générale, sur proposition du conseil d’administration, décide de se séparer de la F.F.A.B. et de s’affilier à la fédération Léo Lagrange.
Aujourd’hui, c’est un club totalement indépendant qui s’est rapproché de la fédération britannique d’Aïkido avec laquelle il travaille en étroite collaboration. Par son affiliation à la fédération Léo Lagrange, le club conserve l’agrément de la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports.
Depuis 1993, par ses relations avec la fédération de Grande Bretagne et de son délégué technique, Maître Kanetsuka 7éme dan, Luc Medan, élève de ce dernier, titulaire du 5éme dan délivré par l’Aïkikaï de Tokyo, maintient un enseignement de qualité traditionnel au sein du club.