Accueil Paroles d'Aïkidokas L'ombre portée

postheadericon L'ombre portée

 

L’on peut s’assoir et méditer sans relâches

 

Ou s’astreindre à toutes sortes de pratiques ascétiques,

 

Si l’on ne regarde pas dans la bonne direction...

 

Nous sommes tel l’ermite qui attend son premier lever de soleil

 

Dans une grotte orientée au Nord.

 

Ressentir l’Aïkido au plus profond de son être est semblable à ce rayon diffus et salvateur qui déchire la nuit aux premières lueurs de l’aube.

 

Véritable réveil de l’être dans son unité et son ensemble

 

Ressentir son centre, ressentir cette puissance émergeant de ce centre.

 

O’senseï observait le spectacle de la nature, et celui de son esprit...

 

Nul apprentissage ne saurait être bénéfique sans observations...

 

Observations des règles et coutumes qui régissent le dojo...

 

Observation de l’étiquette...

 

Observations des techniques, des démonstrations qui ponctuent nos seizas...

 

L’Aïkido ne s’apprend pas,

 

Il se ressent.

 

Vol libre